Le sommeil, l'autre versant de l'esprit
Michel Jouvet
Revue de Métaphysique et de Morale, Ní 2/1992 185

TABLE DES MATIERES

Introduction

Neurobiologie de l'"Esprit" au cours de l'Eveil

Les états de sommeil et l'Esprit

Le sommeil à ondes lentes

Le Sommeil Paradoxal et les consciences oniriques

La neurobiologie du SP...

Le comportement onirique chez l'homme

Tableau des principales variables neurobiologiques...

La périodicité du rêve

L'héredité psychologique...

En conclusion


IMPRESSION
Version imprimable
(Tout l'article dans une seule page)

Les états de sommeil et l'Esprit

L'héredité psychologique nécessite-t-elle une programmation itérative génétique ?

La part respective du milieu et de l'hérédité dans la structure de personnalité est l'un des domaines de la psychologie qui a donné lieu à des débats les plus animés. Les résultats obtenus par Bouchard [27], sur 30 paires de jumeaux monozygotes adultes élevés dès leur naissance, ou après quelques jours, dans des milieux complètement différents, laissent cependant peu de doutes sur l'existence d'une hérédité psychologique (puisque le coeffficient d'héritabilité dans le domaine de la personnalité est de 0,5 à 0,6).

Il est évidemment impossible de concevoir qu'au cours de l'ontogenèse, l'organisation synaptique du cerveau de ces jumeaux ait été identique car cette programmation aurait nécessité un nombre de gènes bien supérieur à celui qui existe dans le génome. En admettant même que cela fût possible, la plasticité des neurones, soumis à des environnements différents et donc à des apprentissages différents, devrait avoir modifié cette organisation et donc les réactions comportementales les plus fines qui sont à la base de la personnalité. Si une neurogenèse persistait, on pourrait supposer que la division des neuroblastes, à des étapes prédéterminées, puisse être responsable des similarités de comportements. Mais s'il existe une neurogenèse chez les mammifères, elle est exceptionnelle. On peut alors émettre l'hypothèse qu'une des fonctions du sommeil paradoxal soit de programmer itérativement le cerveau. Cette programmation (qui pour rait être assimilée à un apprentissage endogène génétique) renforcerait ou effacerait les traces de l'apprentissage épigénétique survenant au cours de l'éveil. Elle mettrait en jeu un générateur stochastique de l'activité phasique centrale du sommeil paradoxal situé au niveau du tronc cérébral. L'arrivée de cette information stabiliserait certains récepteurs - nouvellement synthétisés à partir du mRNA - au niveau des modules corticaux percepteurs ou moteurs. Cette hypothèse s'ap puie sur l'étude de la génétique du sommeil paradoxal chez des souches consanguines de souris différentes. Chaque souche de souris présente des "patterns" de mouvements oculaires rapides au cours du sommeil paradoxal qui sont caractéristiques de la souche. Le croisement des différentes souches et des hybrides donne lieu à des patterns identiques ou intermédiaires. Il existe d'autre part, une similarité de l'organisation des mouvements oculaires au cours des rêves chez des jumeaux monozygotes, que l'on ne retrouve pas chez des jumeaux dizygotes (pour un exposé plus détaillé de cette théorie, voir Jouvet in [3 et 28]. 200

Selon cette hypothèse, l'activité onirique périodique, représenterait la programmation itérative des réactions inconscientes qui sont responsables de la personnalité et des différences interindividuelles de comportement chez des sujets soumis aux mêmes conditions environnementales.

Page suivante

BIBLIOGRAPHIE
  1. Caillois, R. Et Von Grunebaum, G.E. (eds)
    Le rêve et les sociétés humaines
    NRF Paris, Gallimard, 1967.
  2. Griffin, D.R. (ed.)
    Animal Mind
    Human Mind, Munich, springer Verlag, 1982.
  3. Buser, P.A. Et Rougeul-Buser A. (eds)
    Cerebral correlates of conscious experience
    North Holland, Amsterdam, 1978.
  4. Fox, P.T., Raichle, M.E., Mintun, M.A. Et Denle, C.
    « Nonoxidative glucose consumption during focal physiologic neural activity »
    Science, 241, 1988, p. 462.
  5. Frank, G., Salmon, E., Poirier, R., Sadzot, B Et Franco, G.
    « Étude du métabolisme glucidique cérébral régional chez l'homme au cours de l'éveil et du sommeil par tomographie à émission de positrons »
    Rev. EEG. NeurophysioL clin., 17, 1987, p. 71 -77.
  6. Giuditta, A.
    The neurochemical approach to the study of sleep
    in «Handbook of neurochemistry », Lajtha, A., (ed), New York, Plenum Press, 1984.
  7. Cudworth, R.
    True intellectual system of the Universe, II, 1678, p. 346.
  8. Debru, C.
    Neurophilosophie du Rêve
    Paris, Hermann, 1990.
  9. Gastaut, H. Et Broughton, R.
    « A clinical and polygraphic study of episodic phenomena during sleep »
    Rec. Adv. Biol Psychiat. 7, 1965, p. 197.
  10. Sartre, J.P.
    L'imaginaire
    Paris, Gallimard, 194O.
  11. Jouvet, M
    « Paradoxical sleep. A study of its nature and mechanisms »
    Prog. Brain Res 18 1965 p.20
    TEXTE INTEGRAL
  12. Dement, W. Et Kleitman, N.
    « Cyclic variation in EEG during sleep and their relation to eye movements, body motility and dreaming »
    Electroencephal. clin.Neurophysiol 9,1957 p. 689.
  13. Ellis, H.
    The world of dreams
    New York, Houghton Mifflin, 1922
  14. Ey, H.
    La conscience
    Paris, P.U.F., 1963.
  15. Descartes, R.
    Oeuvres
    F. Alquié (ed), Paris, Garnier, 1963, vol. 1, p. 56
  16. Whyte, L.L.
    The unconscious before Freud
    New York, Basic books Publi., 1960.
  17. Gackenbach, J. Et La Berge, S. (eds)
    Conscious Minds, Sleeping brain. Perspectives on lucid dreaming
    New York, Plenum Press 1988.
  18. Sastre, JP. et Jouvet, M.
    « Le comportement onirique du chat »
    Physiol. and Behav., 22, 1979, p. 982.
  19. Schenk, C.H., Bundlie, S.R., Patterson, A.L. Et Mahowald, M.W.
    « Rapid eye movement sleep behavior disorder »
    J. Americ. med Ass., 257, 1987, 1786-1789
  20. Orem, J. Et Barnes, C.D. (eds)
    Physiology in sleep
    New York, Academic Press 1980.
  21. Mayes, A. (eds)
    Sleep mechanisms and functions. An evolutionary perspective
    Van Nostr and Remhold U.K., 1983.
  22. Windle, W.F.
    Regéneration in the central nervous system
    C.C. Thomas Springfield,1955
  23. Paton, J.A. Et Nottebohm, F.N.
    « Neurons generated in the adult brain are recruited into functional circuits »
    Science, 225, 1984, p. 1046.
  24. Jouvet-Mounier, D., Astic, L., Lacote, D.
    « Ontogenesis of the state of sleep in rat cat and guinea-pig during the first post-natal month »
    Develop. Psychobiol., 2,1979
  25. Adrien, J.
    « Lesion of the anterior raphe nuclei in the newborn kitten and the effects on sleep »
    Brain Res., 103, 1976, p. 579.
  26. Corner, M.A.
    « Sleep and the beginnings of behaviour in the animal kingdom. Studies of ultradlan motility cycles in early life »
    Prog in Neurobiol., 8, 1977, p.279
  27. Bouchard, T.J.
    « Twins reared together and apart: what they tell us about human diversity », p. 1147-1178
    in Individuality and determinism. Chemical and biological bases, Fox, S.W. (ed), New York, Plenum Press 1984.
  28. Jouvet, M.
    « Programmation génétique itërative et sommeil paradoxal »
    Confrontations psychiatriques, 27, 1986, p. 153.