Le sommeil, l'autre versant de l'esprit
Michel Jouvet
Revue de Métaphysique et de Morale, Ní 2/1992 185

TABLE DES MATIERES

Introduction

Neurobiologie de l'"Esprit" au cours de l'Eveil

Les états de sommeil et l'Esprit

Le sommeil à ondes lentes

Le Sommeil Paradoxal et les consciences oniriques

La neurobiologie du SP...

Le comportement onirique chez l'homme

Tableau des principales variables neurobiologiques...

La périodicité du rêve

L'héredité psychologique...

En conclusion


IMPRESSION
Version imprimable
(Tout l'article dans une seule page)

Les états de sommeil et l'Esprit

Le comportement onirique chez l'homme

Chez des individus masculins atteints de lésions du tronc cérébral lésant les structures inhibitrices du tonus musculaire, il a été décrit récemment des comportements oniriques - souvent représentés par des attaques violentes (entraînant des fractures du bras du rêveur ou des ecchymoses sur sa conjointe !). Dans tous les cas, les enregistrements polygraphiques de ces épisodes ont révélé qu'ils survenaient exclusivement au cours du Sommeil Paradoxal avec tonus musculaire et qu'ils s'accompagnaient d'un rêve (attaque d'un animal par exemple) [19].

Les corrélations synchroniques suivantes entre un état neurobiologique objectif (le sommeil paradoxal) et les phénomènes de l'Esprit peuvent donc enfin être établies :

- chez l'homme:

sommeil paradoxal <-> Rêve <-> comportement onirique
  <-   ->  

- chez le chat:

sommeil paradoxal <-> comportement onirique <-> Rêve
  <- ............ ->  

Ces corrélations nous autorisent à résumer dans le tableau cijoint les similarités (=) et les différences (=) entre certains événements neurophysiologiques observés au cours de l'attention visuelle, du som meil et du "rêve" chez le chat.

Certaines conditions globales sont communes à l'attention et au rêve (et absentes au cours du sommeil). Cependant, il est évident que le fonctionnement du cerveau est différent au cours de la conscience vigile et de la conscience onirique, puisque de nombreux systèmes du tronc cérébral sont actifs au cours de l'éveil, alors qu'ils demeurent inactifs ou inhibés au cours des rêves (et vice versa).

Page suivante

BIBLIOGRAPHIE
  1. Caillois, R. Et Von Grunebaum, G.E. (eds)
    Le rêve et les sociétés humaines
    NRF Paris, Gallimard, 1967.
  2. Griffin, D.R. (ed.)
    Animal Mind
    Human Mind, Munich, springer Verlag, 1982.
  3. Buser, P.A. Et Rougeul-Buser A. (eds)
    Cerebral correlates of conscious experience
    North Holland, Amsterdam, 1978.
  4. Fox, P.T., Raichle, M.E., Mintun, M.A. Et Denle, C.
    « Nonoxidative glucose consumption during focal physiologic neural activity »
    Science, 241, 1988, p. 462.
  5. Frank, G., Salmon, E., Poirier, R., Sadzot, B Et Franco, G.
    « Étude du métabolisme glucidique cérébral régional chez l'homme au cours de l'éveil et du sommeil par tomographie à émission de positrons »
    Rev. EEG. NeurophysioL clin., 17, 1987, p. 71 -77.
  6. Giuditta, A.
    The neurochemical approach to the study of sleep
    in «Handbook of neurochemistry », Lajtha, A., (ed), New York, Plenum Press, 1984.
  7. Cudworth, R.
    True intellectual system of the Universe, II, 1678, p. 346.
  8. Debru, C.
    Neurophilosophie du Rêve
    Paris, Hermann, 1990.
  9. Gastaut, H. Et Broughton, R.
    « A clinical and polygraphic study of episodic phenomena during sleep »
    Rec. Adv. Biol Psychiat. 7, 1965, p. 197.
  10. Sartre, J.P.
    L'imaginaire
    Paris, Gallimard, 194O.
  11. Jouvet, M
    « Paradoxical sleep. A study of its nature and mechanisms »
    Prog. Brain Res 18 1965 p.20
    TEXTE INTEGRAL
  12. Dement, W. Et Kleitman, N.
    « Cyclic variation in EEG during sleep and their relation to eye movements, body motility and dreaming »
    Electroencephal. clin.Neurophysiol 9,1957 p. 689.
  13. Ellis, H.
    The world of dreams
    New York, Houghton Mifflin, 1922
  14. Ey, H.
    La conscience
    Paris, P.U.F., 1963.
  15. Descartes, R.
    Oeuvres
    F. Alquié (ed), Paris, Garnier, 1963, vol. 1, p. 56
  16. Whyte, L.L.
    The unconscious before Freud
    New York, Basic books Publi., 1960.
  17. Gackenbach, J. Et La Berge, S. (eds)
    Conscious Minds, Sleeping brain. Perspectives on lucid dreaming
    New York, Plenum Press 1988.
  18. Sastre, JP. et Jouvet, M.
    « Le comportement onirique du chat »
    Physiol. and Behav., 22, 1979, p. 982.
  19. Schenk, C.H., Bundlie, S.R., Patterson, A.L. Et Mahowald, M.W.
    « Rapid eye movement sleep behavior disorder »
    J. Americ. med Ass., 257, 1987, 1786-1789
  20. Orem, J. Et Barnes, C.D. (eds)
    Physiology in sleep
    New York, Academic Press 1980.
  21. Mayes, A. (eds)
    Sleep mechanisms and functions. An evolutionary perspective
    Van Nostr and Remhold U.K., 1983.
  22. Windle, W.F.
    Regéneration in the central nervous system
    C.C. Thomas Springfield,1955
  23. Paton, J.A. Et Nottebohm, F.N.
    « Neurons generated in the adult brain are recruited into functional circuits »
    Science, 225, 1984, p. 1046.
  24. Jouvet-Mounier, D., Astic, L., Lacote, D.
    « Ontogenesis of the state of sleep in rat cat and guinea-pig during the first post-natal month »
    Develop. Psychobiol., 2,1979
  25. Adrien, J.
    « Lesion of the anterior raphe nuclei in the newborn kitten and the effects on sleep »
    Brain Res., 103, 1976, p. 579.
  26. Corner, M.A.
    « Sleep and the beginnings of behaviour in the animal kingdom. Studies of ultradlan motility cycles in early life »
    Prog in Neurobiol., 8, 1977, p.279
  27. Bouchard, T.J.
    « Twins reared together and apart: what they tell us about human diversity », p. 1147-1178
    in Individuality and determinism. Chemical and biological bases, Fox, S.W. (ed), New York, Plenum Press 1984.
  28. Jouvet, M.
    « Programmation génétique itërative et sommeil paradoxal »
    Confrontations psychiatriques, 27, 1986, p. 153.